Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2022 : l'année de l'UBF205#1, reculer pour mieux...courir!

Publié le

2022 : l'année de l'UBF205#1, reculer pour mieux...courir!
2022 : l'année de l'UBF205#1, reculer pour mieux...courir!
2022 : l'année de l'UBF205#1, reculer pour mieux...courir!
2022 : l'année de l'UBF205#1, reculer pour mieux...courir!
2022 : l'année de l'UBF205#1, reculer pour mieux...courir!

Bilan de cette seconde "année COVID", la course n'a pas eu lieu comme beaucoup d'autres manifestations sportives. Beaucoup d'espoir et de solidarité exprimés, deux reconnaissances réunissant des coureurs passionnés, une bande de jeunes bénévoles pleins d'enthousiasme et une cantinière en chef dévouée, de nombreuses heures à peaufiner le parcours, à étudier les options techniques pour un organisateur débutant, une trentaine d'inscrits... L'aventure était belle et riche en enseignements. Elle doit donc se poursuivre et permettre aux futurs coureurs de mener le rêve à son terme le 30 avril prochain!

Le parcours reste le même et les conditions identiques : 36 heures au maximum pour couvrir les 205 kilomètres traversant le Gâtinais, la Beauce, la Brie et la forêt de Fontainebleau en empruntant les axes routiers les plus remarquables, visitant trois châteaux, longeant la Seine et le Loing, bref...de la variété!

Les inscriptions seront ouvertes début septembre 2021. Nous espérons vous accueillir nombreux à Fontaine Le Port pour cette première édition qu'il nous tarde de vivre enfin!

 

Voir les commentaires

ASSOCIATION ULTRABELLIFONTAIN...soutenez l'organisation de l'UBF

Publié le

ASSOCIATION ULTRABELLIFONTAIN...soutenez l'organisation de l'UBF

L'UBF205 est un projet mené par une association "loi 1901" dont l'objet est de promouvoir l'ultramarathon en région parisienne et dans le monde entier.

Voici l'article 2 de ses statuts

"Cette association : l’Ultrabellifontain, a pour objet la promotion de l’ultra-endurance dans la région parisienne et plus précisément dans la région de Fontainebleau (77) en cohérence avec l’amitié qui réunit les coureurs d’ultra-endurance du monde entier avec lesquels elle souhaite entretenir cette amitié. Elle se donne entre autres pour objectif de permettre le plus souvent possible la rencontre amicale entre coureurs d’ultra-endurance sur route dans le cadre d’un parcours réalisé collectivement où ils se mesureront à eux-mêmes dans un esprit de convivialité sur un parcours exigeant rusticité et ténacité."

 

Créée le 11 novembre 2020 l'association Ultrabellifontain organisera autant qu'elle le pourra la course UBF avec l'aide de bénévoles. Son assemblée générale se réunira chaque année en juin afin d'établir le bilan de l'année écoulée et d'envisager l'organisation de l'UBF de l'année suivante.

Pour adhérer à l'association il suffit :

-d'en faire la demande en utilisant le formulaire de contact sur ce blog;

-de renseigner le document qui vous sera alors envoyé par mail;

-de s'acquitter de la cotisation annuelle de 10€ par virement bancaire ou par chèque à l'ordre de "Association Ultrabellifontain". Un reçu vous sera envoyé qui justifiera votre appartenance à l'association.

Vous serez alors informé des dates  des futures échéances de l'association et pourrez participer en tant que bénévole, coureur ou simplement en soutenant ses activités par votre cotisation.

 
 

Voir les commentaires

Ne désespérons pas!

Publié le

Ne désespérons pas!

Ne désespérons pas!
La situation sanitaire, vue de notre exécutif, est telle que le couvre-feu et le confinement nous oblige à attendre jusqu'au 17 avril prochain où nous aurons la réponse à la question qui nous obsède tous : pourrons-nous courir librement à toute heure de la journée (et de la nuit) et au delà des 10 kilomètres de rigueur?
C'est la date que je m'étais fixée pour prendre une décision qui de toute façon sera imposée par les autorités (et par les faits) et par conséquent, je ne change pas mon fusil d'épaule, j'attends ce verdict que notre premier ministre n'a fait que repousser hier soir, aux limites du possible.
Si par bonheur, nous avions la chance de pouvoir courir, il est clair que les conditions dans lesquelles je projetais de vous accueillir risquent néanmoins de ne pas être optimales. J'ai déjà envisagé un scénario de rechange pour organiser une cérémonie d'après-course …à la bonne franquette, chez moi!
L'essentiel étant surtout d'être ensemble pour courir, je mettrai toute mon énergie pour que l'UBF205#1 puisse se dérouler à la date prévue même si les modalités de l'after, doivent être aménagées.
Je suis conscient que préparer un 200+ en ne sachant pas si la course aura lieu jusqu'à une semaine de l'échéance est loin d'être facile , mais je ne voudrais pas passer à côté d'une occasion précieuse de vous en donner la possibilité si la situation se débloquait à la mi-avril.
La probabilité est sans doute limitée mais elle n'est pas nulle et je veux être délibérément optimiste d'ici le 17 avril prochain, ultime rendez-vous avant la fête qui je l'espère aura lieu.
Puisqu'il faut encore attendre, attendons!

Voir les commentaires

Vous avez demandé le trombinoscope?

Publié le

A l'heure où des questions nous obsèdent concernant la tenue des courses, l'UBF205 se prépare dans l'espérance. Voici les inscrits de cette première édition qui pourrait avoir lieu si les oracles sont favorables. On croise les doigts, ah ça oui on les aura croisés, les doigts pour que le départ soit effectivement donné le 24 avril prochain, à 7 h00 du matin...

Vous avez demandé le trombinoscope?
Vous avez demandé le trombinoscope?
Vous avez demandé le trombinoscope?
Vous avez demandé le trombinoscope?
Vous avez demandé le trombinoscope?

Voir les commentaires

Seconde reco : une préparation méticuleuse!

Publié le

La préparation c'est sur le terrain et en cuisine!

La préparation c'est sur le terrain et en cuisine!

La reco n°2 se profile et vous êtes nombreux à répondre présent à ce qui sera un préambule festif de la cousinade du 24 avril prochain. Au menu, outre les quiches de l'after, 57 kilomètres pour mettre tout ce beau monde en appétit.

Certains d'entre vous m'ont gentiment proposé de contribuer à l'hydratation des troupes, bref, il ne manque désormais plus que le beau temps pour que cette "mise en bouche" de l'UBF205 soit réussie.

Rendez-vous est pris à 7h30 sur le parking de la gare de Champagne sur Seine avec les baskets aux pieds (ou assis sur la selle du vélo selon les cas).

Départ sera donné en direction de Thomery puis nous suivrons la fameuse "Route Ronde" (D301) qui tient lieu de "périphérique forestier" jusqu'à l'entrée de la route forestière de la Haute-Borne qui donne accès au carrefour des Grands Feuillards, où nous remettrons du charbon dans la chaudière et de l'eau dans les citernes. (R1)

 

Le carrefour des Grands Feuillards

Le carrefour des Grands Feuillards

La route forestière est désormais interdite au véhicules à moteur et elle s'engouffre dans la forêt que nous n'avons pas quittée depuis Thomery. Une petite descente en lacets au kilomètre 20 et nous passons sous l'autoroute A6 à deux reprises pour nous orienter plein Nord vers Arbonne La Forêt la bien nommée. Nous atteignons Arbonne au kilomètre 25 et au niveau du monument aux Morts, nous poursuivons sur notre droite en direction de Fontainebleau. Deux kilomètres le long de la route D409 très fréquentée, avant de nous engouffrer vers le parking de l'Isatis par une route forestière, d'abord carrossable, mais bientôt en terre battue.

Deuxième arrêt (R2) au parking de l'Isatis pour refaire les niveaux et souffler un peu avant d'attaquer la section "trail" du parcours de l'UBF205 : 7 kilomètres d'un très joli sentier en ligne droite! Nous sommes sur la route des Gorges de Franchard.

La route des Gorges de Franchard et le balisage de l'UBF205. Flèches bleues réfléchissantes, collées ou agrafées

La route des Gorges de Franchard et le balisage de l'UBF205. Flèches bleues réfléchissantes, collées ou agrafées

Après une traversée de route ( avec précautions) nous poursuivons toujours tout droit en direction de Fontainebleau par la route des Gorges de Franchard qui débouche au niveau du Lycée François Couperin. Un tunnel pour piétons permet de franchir la N7 en sécurité pour entrer dans la ville impériale. On bifurque à droite pour longer la N7 sur quelques hectomètres avant de bifurquer à gauche un peu avant le carrefour de l'Obélisque vers la gauche pour atteindre le Boulevard Magenta lequel nous mène à la façade du prestigieux Château de Fontainebleau. 

Le secteur de l'Obélisque : attention à bien observer le fléchage au sol et sur les supports verticaux, ainsi que votre GPS!

Le secteur de l'Obélisque : attention à bien observer le fléchage au sol et sur les supports verticaux, ainsi que votre GPS!

A ce stade il nous restera 20 kilomètres à parcourir. 

Il est préférable de suivre le Boulevard Magenta sur le trottoir de droite afin de contourner le Château par la rue Denecourt, puis rue de la Chancellerie et Place d'Armes. Continuer à Gauche rue d'Avon puis à droite vers la Place du Bois d'Hyver et enfin la route des Cascades qui offre une vue magnifique sur les jardins et les bassins du Château.

On passe les grilles et on prend à gauche au feu en direction d'Avon par l'Avenue du Maréchal De Villars puis par la rue Gambetta. 

Avant le kilomètre 40, on tourne à gauche rue Rémy Dumoncel, on passe devant l'église St Pierre que l'on contourne par la droite et on atteint la Place Carnot et la rue du même nom, que l'on suit jusqu'au viaduc sous lequel on passe au niveau d'un rond-point. Restez sur la droite et poursuivre par la piste cyclable de la rue du Vieux Ru. A droite rue Jacques Durand puis à Gauche Avenue de Nemours. On atteint la rue Bézout que l'on prend à gauche jusqu'à un rond-point où l'on prend à droite la D210 en direction du Pont De Valvins qui franchit la Seine vers Vulaines et Samoreau.

Environ 200 mètres avant d'atteindre le Pont on prend à droite la route qui conduit au bord de Seine et qui permet de passer sous le pont. On passe donc dessous et on prend à gauche toute pour franchir celui-ci en restant sur le trottoir de gauche. (R3)

Parvenu sur l'autre rive, prendre immédiatement à gauche le Quai Mallarmé en direction d'Héricy. Quatre kilomètres plus loin un chemin (sente du Chènevis) mène à la route D39, laquelle passe sous le chemin de fer au kilomètre 49 avant d'atteindre la côte du Barbeau, dernière petite difficulté du parcours.

On prend à droite puis immédiatement après à gauche en direction du Chatelet en Brie par la côte du Barbeau.

Quelques lacets mènent à une ligne droite forestière que l'on poursuit toujours vers le Chatelet. Avant d'atteindre ce village on bifurque soudain à gauche après un petit pont et au niveau d'un monument aux Morts pour prendre un sentier en terre battue : le chemin des Terres Fortes qui permet d'accéder en quelques hectomètres à la route de la Coudre que l'on prend à gauche en direction de Fontaine Le Port, terme de ce voyage. Il reste deux kilomètres avant d'atteindre le rocher de l'arrivée et profiter des douceurs d'un "after" bien mérité.

Le roadbook de la reco 2

Voir les commentaires

Un souvenir pour chaque participant à l'UBF205 #1

Publié le

La pierre de sable de la forêt de Fontainebleau : le grès La pierre de sable de la forêt de Fontainebleau : le grès

La pierre de sable de la forêt de Fontainebleau : le grès

Quels souvenirs emporter de l'UBF? Ils seront gravés dans la tête de ceux qui fouleront ce parcours mais il seront matérialisés par un objet représentatif du territoire arpenté.

Le grès s'imposait comme matériau de départ de ce rustique présent confectionné avec un des ingrédients des plus typiques de la forêt.

Voir les commentaires

Une reco??? Non, deux recos!!!

Publié le

Le mois de février sera le temps de la préparation spécifique à l'épreuve. Quoi de mieux que de découvrir une partie du parcours pour s'approprier son atmosphère et son style.

Deux dates à retenir :

-le 13/02/2021 reco des 38 premiers kilomètres du parcours entre Fontaine Le Port et Courances :

https://www.openrunner.com/r/12350547

-le 27/02/2021 reco des 57 derniers kilomètres du parcours entre Champagne Sur Seine et Fontaine Le Port:

https://www.openrunner.com/r/12350539

Merci de me prévenir de votre présence afin que je prévois le ravito!!

 

 

 

Voir les commentaires

Encore un petit effort!

Publié le

Aujourd'hui débute une période de confinement qui rend la perspective des courses d'ultra aléatoire. Néanmoins, ce sont les projets qui font avancer notre existence et il faut leur donner toutes les chances de se réaliser.

Lorsque j'ai imaginé une course de 205 kilomètres au départ de mon village, j'ai fixé le nombre minimum des inscrits à la fin du mois d'octobre à 20. Or, nous sommes encore bien loin du compte avec seulement 8 inscrits. Cela dit je ne renonce pas au plaisir que procurerait la réussite d'un tel événement. Il est clair qu'un coureur d'ultra, même motivé, ne se sent pas forcément fixé sur son programme de compétition 6 mois à l'avance… Et ce, d'autant moins que la conjoncture "covidesque" rend l'avenir incertain.

J'ai donc décidé de diminuer le nombre de coureurs minimum à 12 et de reporter la date à laquelle ce nombre d'inscrits devra être atteint au 31 décembre 2020 afin que les indécis se manifestent favorablement d'ici-là.

Je rappelle néanmoins que la date limite d'inscription reste fixée au 31 mars 2021 et que le nombre maximum d'inscrits est fixé à 40.

Des amis se sont déjà proposés pour m'épauler et côté bénévoles j'ai déjà recueilli l'adhésion de 4 binômes de cantiniers. Les bonnes volontés sont donc également bienvenues de la part de ceux qui souhaiteraient vivre cette aventure du côté des organisateurs.

Voir les commentaires

UBF 205 : le road-book et le profil altimétrique

Publié le

ROADBOOK : télécharger le pdf

Le roadbook est disponible. Il comprend un descriptif de chaque section et le profil altimétrique ainsi que quelques extraits ciblés de la carte du parcours.

Voir les commentaires

Objectif 24 heures d'Albi : vers la reconquête d'un billet pour l'Acropole

Publié le

Albi/Athènes la route sera longue...

Albi/Athènes la route sera longue...

Le temps passe inexorablement et remet sans cesse en question les projets que nous faisons dans quelque domaine que ce soit. Il y a déjà trois ans, à cette époque de l'année, j'étais tourné vers mon objectif de l'année : finir le Spartathlon où j'avais obtenu un ticket gagnant pour le départ in extremis. la chance m'avait souri, et le travail aidant, j'avais mené ma barque à bon port et dans les délais. Mais voilà, la roue tourne et après cette réussite tant espérée, je ne suis toujours pas parvenu à confirmer. En 2018, je n'ai pas utilisé mon second ticket et depuis je suis donc retourné à la case départ à savoir qu'une seconde participation au Spartathlon implique désormais la réalisation d'une performance qualificative pour être autorisé à participer au tirage au sort pour l'édition 2021.

Mes déboires en 2019 (blessures récurrentes au tendon d'Achille) m'ont momentanément découragé et ce n'est qu'après octobre 2020 que l'espoir de revenir au même niveau qu'en 2017 est revenu. J'ai terminé la Dromos Athanaton (140 km D+3500) en 19h30 et avec des tendons en bon état de marche. Du coup, j'ai décidé de bien les soigner en programmant une longue période de trêve relative où le vélo elliptique est venu remplacer la course momentanément. Progressivement, alors que les douleurs devenaient de plus en plus contrôlables, j'ai repris un entrainement axé sur la qualité, variant les pentes, les allures, les terrains. J'ai alors décidé de m'inscrire à la course Olympienne dont je rêvais depuis longtemps mais dont la date n'avait jamais coïncidé avec mes congés. Cette année devait être la bonne et j'espérais en faire mon objectif principal pour 2020... C'était sans compter sur ce satané COVID-19 : Olympienne annulée (reportée en 2021). Je reportais donc tous mes efforts sur l'U2B (204 km/4800mD+) pour valider mes aptitudes à une éventuelle qualification au Spartathlon. 

La course me tenait à cœur car outre la beauté du parcours, je m'y étais cassé les dents en 2019, abandonnant sur blessure aux tendons d'Achille au km 116, démoralisé de ne pouvoir exploiter mes ressources physiques à cause d'une "carrosserie" défectueuse. Cette fois-ci, mon départ prudent me permis de bien profiter d'une préparation rigoureuse et je pus pleinement profiter d'une seconde moitié de course où mes jambes me portèrent jusuq'à la réalisation de mon chrono prévisionnel : 33h17' (j'avais espéré secrètement 33h...).

Ce chrono me semble compatible avec une qualification au Spartathlon, conditionnée par une marque de 180 km en 24 h sur circuit plat. Encore faut-il s'en donner les moyens.

Ce sera donc une nouvelle tentative sur ce format et j'ai choisi Albi pour réaliser ce projet. Plusieurs raisons à ce choix.

  • La date qui permet d'espérer une météo propice (pas trop chaud surtout mais aussi pas trop froid) et qui se situe pile au milieu des congés scolaires (repos avant et après la course). De plus comme je me sens plutôt en forme après l'U2B, il s'agit de profiter de cet avantage après un temps suffisant de repos (4 mois).
  • Le lieu : je connais le circuit (1500 m, circuit identique à celui des championnats du monde), on ne peut guère faire mieux.
  • Le format : c'est sur un 24 heures que j'avais déjà réussi les minima en 2017...

Mon entraînement va s'appuyer sur mes acquis récents en endurance, bien travaillée lors de ma préparation à l'U2B. Après une période de repos relatif de 3 semaines, une période d'entrainement spécifique de 12 semaines constituée de deux phases de 3 semaines de montée en charge séparées d'une semaine d'assimilation. Le tout sera conclus par une diminution du kilométrage sur 2 semaines qui précèdent les 24 heures d'Albi.

J'ai choisis d'inclure une série de séances de puissance en côte lors du premier cycle et une progression de séances de "lactate shuttle" répartie sur les deux cycles.

Je ne dépasserai pas les  115 km/semaine sur les plus grosses semaines car au delà je risque la blessure. Je n'hésiterai pas s'il le faut à sauter une séance ou deux au cas où la moindre douleur suspecte apparaissait et ceci sans état d'âme compte-tenu de mon entraînement précédent.

Pour ceux que ça intéresse, je mets ci-dessous la trame de mon planning. Pas de VMA, un peu de puissance en côte, de l'endurance active (LS) et beaucoup d'allure spécifique.

Objectif 24 heures d'Albi : vers la reconquête d'un billet pour l'Acropole

Stratégie de course 

L'objectif est de maintenir une allure proche de 8 km/h durant un maximum de temps (16 heures idéalement). Départ à 8,5 km/h maximum selon la température...

Découpage de la course en portions de 3 heures pendant lesquelles je tente de courir 24 kilomètres et cyrano sur deux tours (2x1500m). Je compte tester 2900m de course + 100 m de marche lente pour m'alimenter.

En fonction de la fatigue, je repasserai à 1400m+100m.

Rendez-vous donc les 24/25 octobre prochains.

Voir les commentaires

1 2 > >>